Nicolas

VALLIER

   

"— Anna, vous ne voulez quand même pas sauter dans la rivière pour m’obliger à me comporter en adulte en vous sauvant de la noyade ? Entre adulte et héros, il y a une nuance qui ne m’échappe pas, vous savez… surtout si l’eau est froide ! Je viens juste de déjeuner, il fait chaud, je risque l’hydrocution à coup  sûr ! Et ce n’est pas vous qui me ressortirez vivant de l’Ill ! À moins que votre dessein soit de m’embrasser à pleine bouche une fois que je serais inconscient ?

 

— Je préférerais pour l’heure que vous la fermiez, votre bouche ! Adulte et responsable, c’est uniquement à la direction de l’un de mes hôtels que je souhaiterais vous voir comme tel ! Je vous donne un travail, Nathaniel, à Strasbourg, dans cette ville où visiblement vous avez l’esprit très fertile ! La personne qui occupait ce poste a démissionné il y a deux mois. Vous n’êtes pas trop idiot, vous présentez bien, vous êtes débrouillard. Je vous offre ce travail. " (chapitre 11)

J'ai découvert le plaisir de la lecture (ainsi que le manque qui le nourrit) lorsque j'étais collégien. Je dévorais à cette époque les romans de la "Duchesse de la mort". Je plongeais avec délice dans les vices de l'âme humaine et dans cette ambiance typiquement anglaise. Plus tard, j'étudiais la littérature à l'université : le plaisir avait pris là aussi le pas sur le reste ! Ma vie professionnelle m'a ensuite porté vers d'autres horizons. Mais je suis resté un lecteur fanatique, passionné. Et, de manière naturelle, j'ai eu envie d'écrire à mon tour.

Vous souhaitez me contacter ?

Pour une remarque, une question, une idée d'article à me soumettre, un simple message à m'adresser... n'hésitez pas ! Je vous laisse cliquer ici : 

 

 

 

De circonstance

Actualités

Mes posts

a venir